Brise de printemps

12 mai 2018

Génération TV

Chers amis,

Sous mon billet précédent, Eliane parlait en commentaire à la fois de cinéma et de poésie. Justement, j'avais très envie de traiter ces deux sujets sur mon blog.

Je parlerai prochainement de ma passion pour certains réalisateurs français et ce grand Mr Guédiguian qui mérite d'ailleurs un long billet à lui seul tant ses films sont d'une richesse et d'une vérité rare.

Ce soir, j'aimerais ouvrir le sujet sur la lecture et même l'écriture qui ne fait pas le plus grand bonheur de nos enfants à notre grand regret. Il faut presque les obliger à lire pour la plupart et je ne vois plus guère d'enfants ou de jeunes de mon entourage qui se passionnent pour l'écriture de poèmes, d'histoires ou même de journaux intimes.

Alors certes, le système scolaire actuel, les programmes surchargés, le manque de professeurs ne poussent pas forcément les élèves à la création. Mais pour ma part, je mets plus en cause l'évolution technique et informatique de notre société: la télévision à outrance qui pousse l'enfant à être passif devant un écran plutôt qu'à faire travailler son imagination,les téléphones portables, les tablettes,les ordinateurs qu'on leur donne si(trop)jeune... 

De nos jours, on peut lire un livre sur une tablette ou même l'écouter. Ce qui en soit est formidable pour quelqu'un de mal-voyant qui peut ainsi profiter d'une lecture confortable. Cependant le papier a tendance à ne plus être à la mode...Quel dommage!

Je me souviens avec une grande nostalgie des années 90 où jeune adolescente j'écrivais un journal intime, des poèmes, des lettres à ma meilleure amie le soir que l'on se donnait au collège ou bien pendant les vacances pour se raconter ce que nous faisions. Lorsque nous sommes entrées au lycée et qu'elle a déménagé nous nous écrivions à un rythme très soutenu, soignant toujours l'aspect de l'enveloppe, du papier à lettres, des couleurs de nos encres. 

J'ai toujours adoré les mots. Ils m'ont permis de m'insérer dans tous milieux confondus car je maniais avec une extrême facilité tous les niveaux de langage.

Je me souviens d'un ami qui aimait lire le dictionnaire et en apprendre les nouveaux termes. Ainsi quand il se fachait contre moi ou voulait me taquiner alors que nous n'avions que 12 ans, il me traitait de "Minable petit mollusque monopulmoné dégénéré"...aujourd'hui ce serait simplement "grosse conne" ou même pire... 

Je me demande chaque jour ce qui a bien pu tellement changer en si peu de temps pour que nos enfants grandissent et vivent leurs premières expériences cachés derriere leurs téléphones ou leurs tablettes? J'ai l'impression de n'avoir pas vu ou cerné le point de bascule de cette nouvelle génération. Et j'en suis totalement démunie...

Le plus grand rêve de toute ma vie , je veux dire le rêve qui me semble vraiment le plus fou et le plus difficile à accomplir depuis toujours serait d'écrire un livre. Un roman. Toute seule de A à Z, et bien sur qu'il ne soit pas trop mauvais...ahah...

Depuis toute jeune j'ai ce rêve qui aujourd'hui ne fait plus trop vibrer nos jeunes générations...Ils rêvent pour la plupart de devenir "youtubeur", de faire "The Voice" ou "La nouvelle star". C'est donc la génération "TV" qui a fait son apparition et c'est bien nous la génération des années 80 qui avons élevé nos enfants ainsi. Et je crois que pour beaucoup, nous sommes déjà totalement dépassés par le progrès. Et pour ma part, j'avoue, quelque peu découragée parfois de ne pas vraiment pouvoir partager ma passion avec mes enfants.

 

Alors je continue de lire sans cesse. Je m'abreuve de lectures. C'est même un budget selon les mois et les nouvelles sorties qui m'interessent. Dernièrement j'ai pu lire le dernier roman policier de ce jeune auteur Joel Dickers que j'affectionne particulièrement. J'avais lu de lui "La vérité sur l'affaire Harry Québert" et je viens de lire "La disparition de Stéphanie Mailer" que j'ai encore beaucoup aimé. J'ai aussi lu dans un registre tout autre l'ensemble des oeuvres d'Agnès Ledig qui m'ont touchées tant sa plume transpire l'amour et la sensibilité. Actuellement je commence la série de roman policier de Fred VARGAS et son commissaire Adamsberg qui mène ses enquêtes grâce à sa faculté de ressentir la personnalité des gens à leur contact. J'aime beaucoup aussi.

Je pense partager cette passion sur mon blog en traitant les livres un à un et pousser un peu l'analyse avec une critique plus personnelle. 

Pour ce soir , je m'arrête ici bien que je n'ai survolé le sujet que d'une façon très générale et je partage avec vous un extrait de Cyrano de Bergerac que j'aime beaucoup. Très connu mais dont on ne se lasse pas.

Un baiser, mais à tout prendre, qu’est-ce ?
Un serment fait d’un peu plus près, une promesse
Plus précise, un aveu qui veut se confirmer,
Un point rose qu’on met sur l’i du verbe aimer ;
C’est un secret qui prend la bouche pour oreille,
Un instant d’infini qui fait un bruit d’abeille,
Une communion ayant un goût de fleur,
Une façon d’un peu se respirer le cœur,
Et d’un peu se goûter, au bord des lèvres, l’âme !

Bonne soirée à tous!

 

 

Posté par juliette2512 à 20:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]


10 mai 2018

Un petit récap pour les retardataires!

"Histoire de ne pas de perdre et de bien comprendre mes billets, un petit récap' s'impose!

Il y a 10 ans j'habitais Marseille la plus belle ville du monde . J'écrivais donc des sujets divers et variés sur la ville, et toutes les situations et personnes que je cotoyais là bas.

Pas mal de mes posts étaient nostalgiques voire malheureux car vivre à la ville quand on est né à la campagne a été une des choses les plus difficiles pour moi. D'ailleurs certains de mes posts étaient hilarants car j'ai vécu en ville bien des situations loufoques provoquées par ma "non-adaptation" à l'environnement ambiant!!! C'était moi l'indienne dans la ville !(même si tuer des pigeons avec un arc et des flèches ne m'a quand même jamais effleuré l'esprit! ) 

Lasse de toutes mes conneries, écorchées par quelques mésaventures affectives amicales mais aussi par le stress omniprésent d'une vie trop agitée, j'ai pris ma petite famille et je suis remontée chez moi au pied du Mont Ventoux.

Voici donc 3 ans que je revis au grand air et mes textes risquent donc de transpirer la forêt et les petits lapins. 

Je précise aussi que j'adore les gens, j'aime mes amis, j'aime ma famille et tous mes posts humoristiques doivent être lus au second degrès. Inutile de m'envoyer la DDASS à chaque fois que j'ai envie de congeler une de mes enfants sinon vous risquez sérieusement de les déranger tous les jours!

A la place je vous invite (si votre stress est trop intense) à venir à l'improviste à la maison inspecter mon congélateur et vérifier qu'il est bien rempli de frites et de glaces comme tout congélateur familial "qui-te-sauve-la-vie-quand-t'as-la-flemme-de-cuisiner". Cependant je vous conseille ce jour là, d'ouvrir le congélateur en cachette de "l'ours -adolescent-mangeur-dormeur-youtubeur " qui pourrait volontiers vous bouffer une main si elle s'approchait de SES glaces...J'dis ça j'dis rien mais rentrer dans la cuisine en ce moment si tu t'appelles pas "Maman-qui-cuisine-bientot-on-mange" ou "Mémé-gateaux-beignets-oeufs-frais" ça peut être risqué...Enfin bref, vous avez saisi l'info je pense...

Je vous invite aussi à lancer des sujets ou à ouvrir un débat sur lequel je pourrais écrire un billet. Ou même à lancer une question pour l'ouverture d'un café philo par exemple. 

Tout ceci se mettra en place avec le temps et les idées arriveront au fur et à mesure.

Parfois je fais des fautes, j'essaie un maximum de me relire mais n'hésitez pas à m'envoyer un message si certaines vous écorchent la rétine! 

a très bientot donc,

Juliette

Posté par juliette2512 à 08:38 - Commentaires [2] - Permalien [#]

10 ans plus tard...

"10 ans plus tard, on se lève un matin et on se souvient de l'époque de la blogosphère avec nostalgie...on se prend à rêver de recommencer...on hésite, on tatonne et puis finalement on se lance...on recommence..."

 

Chers ami(e)s,

Ici (re)débute mon blog qui j'espère saura susciter votre intérêt comme il y a 10 ans à cette époque ou l'écriture avait dans ma vie une place importante.

Ici je tacherai de poser des mots sympas, mais aussi critiques, humoristiques,tendres , parfois tristes selon mes humeurs, souvent drôles car j'ai un abonnement éternel aux situations-de-merde-qui-t'arrivent-quand-c'est-pas-le-moment!

J'espère bien sûr vos commentaires, vos critiques, vos coups de gueule et vos coups de coeur en commentaires sous mes billets. Une façon aussi de partager autrement que par ce seul réseau social qu'on connait tous et que je n'ai pas besoin de nommer (celui qui vous fait croire qu'on se connait parce qu'on se voit tous les jours et qu'on suit nos actualités respectives mais celui qui en vrai nous éloigne parce qu'on ne se voit jamais en vrai).

Je vous permet de partager mon blog sur tout ce que vous voulez et même d'en parler autour de vous. Cependant je vous demande de toujours citer mes textes en précisant que j'en suis l'auteur, et de me prévenir si jamais quelques âmes mal intentionnées me piquaient mes textes de chansons ou de poèmes. Bien sur que cela arrivera surement mais je préfère prendre ce risque plutôt que de rester enfermée dans mes mots/maux 10 années de plus...

L'écriture se perd les amis...les sentiments s'oublient...on se parle sans se parler, on chie sur les émotions des autres...J'adore vous lire mes amis alors lachez vous, on s'en fout si y a des fautes, on s'en fout si la prose s'expose et même explose...

Mais pour une fois, quand vous passez ici chez moi, venez on se parle...je veux dire: on se parle pour de vrai! Chiche?

 

Juliette (Julie c'est jolie mais Juliette aussi non?)

 

Posté par juliette2512 à 08:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]